Apprendre ou se former à FileMaker (2)

Apprendre FileMaker ?

Lundi dernier, j’ai ébauché avec vous une réflexion à propos de la manière de s’approprier FileMaker.

Il ne me paraît pas évident a priori que l’on puisse « apprendre » FileMaker.
Car en fait, lorsqu’on « apprend » FileMaker, ce n’est pas seulement apprendre à manipuler un logiciel. Un apprentissage de type scolaire – sans avoir rien contre l’école 😉 – n’est certainement pas la bonne réponse…

Se former à FileMaker est exigeant

Précisons enfin que se former à FileMaker est exigeant.

Pourquoi ?

Parce que FileMaker est puissant. Parce que nos besoins sont importants. Parce que nous avons des exigences de qualité que nous n’avions pas il y a 30 ans, avant que l’informatique et internet acquièrent la maturité que nous leur connaissons aujourd’hui.

La simplicité et la légèreté des petites apps que l’on télécharge depuis l’App Store ou Google Play peut nous entretenir dans une telle illusion.

Bien entendu, on peut développer de telles apps avec FileMaker. Mais derrière la simplicité de ces outils, se cache un réel savoir-faire. Et donc des compétences et une exigence de qualité à laquelle l’âpre concurrence commerciale ne fait pas de cadeau.

S’il est possible de développer en quelques heures une petite app à utiliser sur son iPhone ou son iPad, il n’en est rien évidemment des applicatifs que vous utilisez tous les jours dans l’entreprise ou l’association où vous travaillez. Et là, plus que jamais, vous retrouvez les exigences que vous avez par ailleurs : il faut que cela marche, que cela vous sorte les résultats que vous en attendez, que ce soit esthétique et donc agréable à travailler avec, que ce soit convivial et simple d’utilisation…

Or, tous ces critères sont précisément à l’inverse, à l’opposé de la simplicité en termes de développement…

Une exigence de qualité à tous les niveaux…

Cette exigence de qualité, vous la retrouvez aussi à tous les niveaux :

– celui de la qualité d’un logiciel qui vous permet de créer des bases de données relationnelles et dont la complexité n’est liée qu’à celle du projet et à la puissance de FileMaker ;

– celui de la qualité de la formation à un tel logiciel et au travail de développement. C’est pourquoi depuis que nous proposons tutoriels et formations FileMaker, nous sommes extrêmement vigilantes sur la qualité des produits que nous vous offrons, loin notamment de toute sorte d’esbroufe… L’exigence de nos formations, et notamment de la formation Personne-ressource FileMaker est autant pour nous que pour vous qui la suivez 😉

– celui du résultat obtenu au final, donnant lieu à la satisfaction de tous les utilisateurs de votre travail et surtout à la vôtre ! Car il n’y a rien de plus gratifiant que d’avoir su dépasser tous les obstacles et dans la difficulté (mais quand même, sans larmes 😉 ), avoir appris…

On apprend beaucoup avec FileMaker…

Car on apprend beaucoup avec FileMaker.

Peut-être qu’on n’apprend pas FileMaker mais que FileMaker nous apprend beaucoup de choses… Sur l’informatique bien sûr, sur la gestion de projets, mais aussi sur nous-mêmes, notre capacité à écouter les demandes et besoins des autres (nos collègues), celle de persévérer dans un projet, en commençant petit et en mettant un pied devant l’autre, celle de l’organiser, d’être créatif… Et aussi, sur sa capacité à se faire aider, à exprimer ses difficultés, à se faire accompagner et à partager avec d’autres ses découvertes et ses obstacles…

La qualité, cela prend du temps… et cela en fait gagner beaucoup…

Si vous souhaitez obtenir un développement au rabais, suivez aussi une formation au rabais !

Si vous souhaitez obtenir une base de données relationnelle qui tienne la route, suivez aussi une formation qui tienne la route ! On dit que les chiens ne font pas des chats. C’est vrai finalement aussi dans le domaine informatique… Et si vous souhaitez gagner du temps sur le développement et la formation, il y a bien des chances pour que vous en perdiez énormément et en fassiez perdre beaucoup au moment du déploiement et de la mise en production de votre application !

Il n’est pas question ici de passer par Timbuktu pour aller à Rome depuis Paris et donc de se compliquer la vie inutilement sous prétexte de qualité. Nous sommes bien d’accord. L’expérience des développeurs, et notamment des formateurs, s’est enrichie au fil du temps. Votre accompagnateur sait vous orienter vers la solution la plus simple et la plus efficace pour réaliser votre projet. Mais, vous l’apprendrez vous aussi, il ne suffit pas que ce que vous souhaitiez réaliser soit opérationnel, c’est-à-dire en état de fonctionner, il faut en outre que l’utilisateur final puisse se l’approprier rapidement, avec le minimum de formation. Et qu’il puisse le faire en toute sécurité… Si par exemple, lors de la prise en main du logiciel, vous vous apercevez que spontanément, l’utilisateur a envie de faire autre chose que ce que vous avez prévu ou que vous êtes obligé d’expliquer longuement une manipulation pour vous logique, c’est qu’il y a un problème et que votre copie est sans doute à revoir 😉

Se former à FileMaker demande un réel investissement personnel…

Il existe à mon avis deux manières de se former à FileMaker, l’une comme l’autre tout à fait respectables.

Elles sont liées l’une et l’autre à votre personnalité, à votre manière d’appréhender les choses et à vos contraintes…

La première consiste à se former sur un aspect bien précis de FileMaker et d’en faire le tour (lorsque cela est possible). Par exemple, vous avez un besoin ponctuel sur les listes de valeurs conditionnelles. Dans ce cas, vous allez sur les forums poser votre question, vous nous la posez, ou vous achetez les fiches Astuces traitant de ce sujet.

Cela est parfait, mais cela suppose au préalable que vous ayez déjà une vue d’ensemble de FileMaker et du travail du développement.

Or, celui qui découvre FileMaker depuis peu, qui sait tout juste créer des rubriques et des tables mais surtout pas comment les relier entre elles, a besoin de plus. Ce d’autant plus si on lui met la pression (ou qu’il se la met tout seul 😉 ) car il doit créer ou modifier la base qui doit gérer toutes les données de l’entreprise et il ne sait par quel bout prendre les choses !

C’est alors qu’une formation comme celle que nous proposons pour les personnes-ressources s’impose…

Dans les deux cas, vous n’avez pas le choix : vous devez vous investir totalement dans votre projet de formation, que ce soit de manière relativement limitée dans le temps (pour rechercher et lire tout ce qui concerne par exemple les listes de valeurs conditionnelles) ou de manière plus longue…

Alors, à vous de voir, nous, de toute manière, nous sommes là pour vous aider à avancer dans vos projets FileMaker 😉

Marie-Charlotte Potton

 

PS : Une nouvelle session de la formation Personne-ressource FileMaker va bientôt commencer… je reviens prochainement vous en parler !

 

Article précédent – Article suivant : à venir

 

Tags: , , ,

Merci de laisser un commentaire (Pas de commentaire )

Il n'y a pas de commentaire pour l'instant, soyez le premier ;-)