FileMaker et Internet, acteurs complémentaires du théâtre

Finissons cette série d’articles sur le théâtre et FileMaker avec l’utilisation de FileMaker dans le web.

« Attendez, vous parlez d’Internet ou de théâtre ? Je suis perdu(e) ! », me direz-vous. Les deux mon capitaine !

Nous retrouvons aujourd’hui notre client suisse la CORODIS et sa mission de promotion de la diffusion des spectacles Suisse-romands.

Mais nous ne parlons plus d’appli interne comme l’était Corogest, mais de site Internet.

L’association suisse-romande a développé avec deux autres partenaires suisses le site Web plateaux.ch. Cet outil est un autre moyen pour permettre à un spectacle d’atteindre la « maturité artistique » qu’il mérite à travers sa diffusion la plus large possible.

L’avantage du site est l’autonomie de ses utilisateurs : les professionnels du secteur du théâtre (programmateurs, compagnies, producteurs, etc.) entrent eux-même les données concernant leur spectacle à diffuser dans le backoffice. Toutefois, celui-ci a l’inconvénient d’être peu ergonomique. L’exploitation des données est donc complexe et assez peu performante pour les besoins de la CORODIS.

Pour palier à ce défaut, Jeanne-Lucie Schmutz, Chargée de projets dans cette association, a tout simplement développé une base de données MySQl sur FileMaker !
L’interface de FileMaker, avec sa souplesse de développement, vient se substituer à celle d’Internet, trop figée et pas assez ergonomique pour l’exploitation des données.

Elle peut ainsi facilement exploiter les données du site :

  • notamment contacter les utilisateurs du site, par exemple en publipostage pour les rappels de mises à jour ;
  • exporter les données du site (spectacles, tournées) pour générer la newsletter mensuelle ;
  • gérer les courriels automatiques lors de changement de mot de passe, création de compte, etc

Dans une utilisation conjointe, le site internet Plateaux.ch et le fichier FileMaker permettent une rapidité et une efficacité dans la saisie puis l’exploitation des informations.
Le premier outil récolte ces dernières saisies par les utilisateurs. Le risque d’erreur est réduit puisqu’il n’y a pas d’intermédiaire entre le détenteur des informations et l’interface dans laquelle elles sont répertoriées. Suite à cela, la CORODIS récupère simplement les données sur le second outil pour les utiliser à bon escient.
La mission de diffusion des spectacles n’en est que mieux remplie !

Dénissa Baudouin

Premier article / Article précédent

L’exemple de la CORODIS vous séduit ?

Vous rêvez de faire comme eux, dans le contexte qui est le vôtre,
et d’allier FileMaker à vos sites Web ?

Pourquoi ne vous feriez pas aidé pour cela ?

L’accompagnement personnalisé au développement est là justement
pour vous accompagner dans vos projets.
Prenez date dès aujourd’hui pour un premier RV en septembre 😉

 

 

Tags: , , ,

Merci de laisser un commentaire (Pas de commentaire )

Désolé, les commentaires des articles réservés sont eux-mêmes réservés

Il n'y a pas de commentaire pour l'instant, soyez le premier ;-)

FileMaker 16
en vidéo

FM16

Visualisez ou téléchargez notre vidéo de présentation des nouveautés ainsi que notre guide PDF et notre fiche technique.

Espace membre