FileMaker s’exprime-t-il dans un bon français ? (4)

Depuis trois articles, nous explorons FileMaker depuis un point de vue original : celui de l’expression française 😉

Et dans l’ensemble, nous pouvons plutôt lui attribuer une bonne note…

Car, en dehors des messages que l’on trouve dans certaines boîtes de dialogue, à l’expression trop standardisée pour être comprise par des utilisateurs peu expérimentés, certains intitulés de fonctions ou actions de script (problème signalé en commentaire par Jean-Marc) et la confusion instaurée entre tables et occurrences de tables, FileMaker s’en tire plutôt honorablement 😉

Et justement, revenons à cette histoire de tables et occurrences de tables.

Nous avons vu dernièrement que les occurrences de tables, que l’on voit et que l’on crée dans le graphe des liens, étaient des entités indépendantes des tables dont elles sont issues : on peut les renommer, les supprimer, en créer plusieurs, sans ce que cela ait la moindre incidence sur la table d’origine. Elles en sont comme des alias ou des raccourcis : lorsque vous créez un raccourci d’un document, c’est pour pouvoir l’ouvrir depuis un autre dossier que celui où il se trouve habituellement. Les utilisateurs du Mac connaissent bien ce genre d’usage, avec le Dock en bas de la fenêtre (1) : présent en permanence, il rassemble les alias des applications et des documents que vous utilisez le plus souvent. Si par exemple, vous supprimez du dock FileMaker, ce n’est pas l’application FileMaker que vous supprimez (ouf !), mais bien son alias 😉

Sur votre disque dur, raccourcis et alias ne sont là que vous aider à accéder plus rapidement à une application ou à un document. Le mot « raccourci » l’exprime bien : il s’agit de trouver le chemin le plus court, le raccourci qui vous évite tours et détours pour atteindre votre objectif. Mais les OT dans FileMaker ne servent pas uniquement à cela. Il s’agit là aussi de « raccourcis », pour voir partout où l’on en a besoin des données. Mais en plus, les OT sont porteuses d’une notion fondamentale : celle du « contexte »…

Pour illustrer cela, prenons le petit fichier As101_Adherents.fmp12 que nous avons développé pour la fiche Astuce n°101 (2)

Dans ce fichier, nous avons 4 tables :

101caoTables

On voit bien dans cette copie d’écran que chaque table possède des occurrences de tables qui toutes, ont été nommées à l’aide de préfixes.

********

Désolé, la suite de cet article et ses commentaires sont réservés
à ceux qui se sont connectés comme membre.

Comment ? Vous n’êtes pas encore membre alors que c’est gratuit ?
inscrivez-vous maintenant !

Article réservé

Si vous êtes déjà membre, vous pouvez vous connecter ci-dessous :



Cliquez ici si vous avez perdu votre mot de passe

Tags: , ,

Merci de laisser un commentaire (Pas de commentaire )

Désolé, les commentaires des articles réservés sont eux-mêmes réservés

Il n'y a pas de commentaire pour l'instant, soyez le premier ;-)

FileMaker 16
en vidéo

FM16

Visualisez ou téléchargez notre vidéo de présentation des nouveautés ainsi que notre guide PDF et notre fiche technique.

Espace membre