Apprendre ou se former à FileMaker ? (1)

Attention,
dernier jour promotions
Anniversaire Librairie

Anniversaire librairie francophone FileMaker

Dernièrement, j’écrivais à l’un d’entre vous qu’on n’apprenait pas FileMaker en 5 minutes.

Cela, vous en avez tous fait l’expérience et si ce n’est pas le cas, je m’en voudrais d’entretenir des illusions dans ce domaine ! Même les meilleurs formateurs du monde ou les meilleurs tutoriels ne peuvent permettre d’apprendre FileMaker en 5 minutes, ni même en 10, pas davantage qu’en une 1/2 journée… et ce même si l’apprenant est lui-même la personne la plus intelligente du monde 😉

Une autre illusion, qu’une telle expression faite à l’emporte-pièce pourrait entretenir, serait celle que l’on  « apprend » FileMaker…

Or, permettez-moi d’en douter…

Évidemment, cela dépend du sens que l’on met dans ce verbe « apprendre »…

On apprend une poésie, ses tables de multiplication ou une langue étrangère. Moyennant quelques efforts, selon l’objectif poursuivi et les capacité de la personne, on finit un jour par en faire le tour : la poésie, les tables de multiplication, la langue étrangère sont assimilées et l’on peut réciter son poème, faire des multiplications et parler plus ou moins couramment la langue apprise…

Bien entendu, la poésie peut donner l’idée d’écrire des poèmes ou d’en apprendre d’autres, les tables de multiplications ouvrent à l’univers des mathématiques et des sciences dites exactes et les langues à toute forme d’expression. Mais il arrive néanmoins un moment où la poésie est apprise, de même que les tables de multiplication et la langue étrangère…

Qu’en est-il pour FileMaker ?

Depuis que je travaille avec FileMaker (1991…) et surtout, depuis que je rédige des tutoriels et des articles sur FileMaker, j’ai l’impression de ne pas cesser d’apprendre et d’être encore loin d’en avoir fait le tour !

Car on n’apprend pas et l’on n’applique pas FileMaker comme une recette de cuisine : « créez une rubrique, puis placez-la sur votre modèle, puis… « . Certes, il y a de cela, bien sûr. Mais si l’on fait toutes ces choses sans comprendre, à quoi cela sert-il ? Seul face à votre projet de développement, vous serez complètement démuni. Car vous ne saurez pas quelle recette appliquer ! Ou vous l’aurez oubliée et ne serez pas en mesure de la retrouver par vous-même…

Si vous développez avec FileMaker, vous êtes « obligé » d’entrer dans l’intelligence de FileMaker. Le simple utilisateur d’une base développée par FileMaker, si celle-ci est bien faite, peut se contenter des menus et des boutons (1). Tel n’est pas le cas du développeur FileMaker, professionnel ou non.

On entre dans l’intelligence de FileMaker et pas seulement…

Car, disons les choses clairement, développer une base de données relationnelle, cela demande d’avoir « du métier », celui de développeur, d’en connaître les méthodes, les process… Alors, si dans ce contexte, vous apprenez FileMaker, c’est en tant qu’ « apprenti » développeur que vous le faites 😉

Je vous fais peur ?

Car si je récapitule, il vous faut acquérir les manipulations techniques de FileMaker, leur intelligence, ET les méthodes et savoirs-faire liés à l’activité de développement logiciel…

Comme je vous comprends 😉

Et en même temps, ce n’est pas un mont de Cocagne auquel on n’accède qu’en rêve !

D’abord parce que les projets de développement FileMaker ne sont pas tous de la même importance. Vous n’aurez pas à acquérir les mêmes compétences métier si vous devez développer un simple fichier de contacts ou une gestion complète du stock d’une chaîne de magasins !

Ensuite, et ceci est essentiel, parce qu’on progresse en mettant un pas devant l’autre… La notion ici de temps et de progressivité est fondamentale. Et de ce point de vue, il est essentiel que vous vous donniez des objectifs et surtout, des objectifs atteignables pour vous ! Au début, vous allez créer une table Contact et avec elle, la notion de table et la création de rubriques. Puis vous allez ajouter une table Telecom que vous lierez à la table Contact. Vous apprendrez ainsi à faire des liens de 1 à N. Et puis un nouveau besoin se fera jour et avec, une nouvelle occasion d’apprendre et d’avancer aussi bien dans la connaissance de FileMaker que dans celle du « métier » de développeur… même si vous n’êtes pas et ne souhaitez pas le devenir 😉

Enfin, parce que dans cette aventure, vous n’êtes pas seul !

Beaucoup vous ont précédé sur ce chemin et ont transpiré comme vous aujourd’hui 😉 Beaucoup mettent désormais à votre disposition leur expérience. C’est notre cas à travers ce blog, les tutoriels que nous publions mais aussi les formations en ligne que nous proposons…

Marie-Charlotte Potton

 

(1) Petite exception à la règle : la recherche. Celle-ci demande un réel apprentissage. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle nous lui avons consacré un cahier pratique complet, correspondant à une demi-journée de formation en présentiel.

Article suivant : à venir

Attention ! Dernier jour Anniversaire de la librairie
C’est le moment ou jamais d’en profiter !

La librairie francophone FileMaker en fête !

Tags:

Merci de laisser un commentaire (Pas de commentaire )

Désolé, les commentaires des articles réservés sont eux-mêmes réservés

Il n'y a pas de commentaire pour l'instant, soyez le premier ;-)

Formation Personne-ressource FileMaker

La formation Personne-ressource FileMaker ouvre à nouveau ses portes pour une nouvelle session !
Vous avez besoin de découvrir et d'approfondir FileMaker ? Vous avez peu de temps et l'apprentissage à distance ne vous fait pas peur ? Alors, la formation Personne-ressource FileMaker est pour vous !

Pour en savoir plus : contactez-nous !

Espace membre





Sortie FileMaker 17

Le mardi 15 mai 2018 à 15 h, la nouvelle plateforme FileMaker 17 est sortie.
FMPA

Quelles nouveautés ?

Pour le savoir, Magalie Jeune vous a proposé une conférence en ligne le 18 mai dernier.

Pour la regarder en replay, c'est par ici :

https://editomac.learnybox.com/filemaker-17/