Courriels et FileMaker : je le fais tous les jours

Pourquoi créer des courriels depuis FileMaker ?

Véronique me téléphone avant-hier :
« Je vous ai envoyé un mail pour une formation FileMaker, et vous avez demandé à ce que je vous rappelle pour préciser,… ».

Bien sûr, je suis plongé dans toute autre chose à cet instant.
Deux secondes pour être dans le bon fichier FileMaker.
Deux autres secondes pour rechercher son mail.
Bingo ! Je peux lui répondre…

Au cours de la conversation, vu que le sujet est la formation, je l’informe que nous sommes en train de travailler sur un cours, FileMaker et courriel. Elle s’étonne : « On peut interfacer FileMaker avec un logiciel de mail ?« .

Oui, on le peut, et sans souci.
On peut aussi se passer d’un tel logiciel. FileMaker sait envoyer les mails tout seul : c’est alors un choix.

Je lui dis aussi que je suis en train de lire son mail à travers FileMaker, et que celui qu’elle a reçu de moi la veille vient de FileMaker 😉
En fait, à Editomac, FileMaker assume 90% de notre bureautique interne, et évidemment joue un grand rôle dans notre communication par mail.

C’est la même chose chez beaucoup de nos clients, entreprises, associations, collectivités territoriales,…

Quelques exemples d’usages possibles :

  • Robert crée ses devis sous FileMaker. Puis en un clic, sa base de données en fait un mail personnalisé, avec le devis en pièce jointe et une copie automatique au chef de projet de ce dossier.
  • Sylvie fait ses factures et les expédie par mail, également grâce à FileMaker.
  • Jean gère une bibliothèque. Chaque jour, la base détecte les emprunteurs en retard qui reçoivent alors un mail de rappel en précisant les livres à rendre.
  • Adeline a fait programmer sous FileMaker l’envoi mensuel de leurs Newsletter.
  • Grâce à un PlugIn, Marie reçoit certains de ses mails directement dans FileMaker et les relie par script aux fiches clients concernées.
  • Michel gère ses campagnes emailing. Il passe en fait par un routeur professionnel. Mais il gère cela via FileMaker : exports au routeur, retours, statistiques,…

On pourrait varier encore plus les exemples.

Ce qui est certain, c’est qu’aujourd’hui, une partie importante de notre communication passe par les courriels.
N’est-ce pas d’ailleurs en confirmant par courriel que vous devenez membre de cet espace ? 😉

Beaucoup de bases FileMaker concernent des personnes (clients, adhérents, abonnés, résidents,…) et nous devons leur écrire.
Mixer la force de FileMaker et la souplesse (et quasi gratuité) des courriels s’avère souvent une solution aussi pratique qu’économique.

Or je vois encore trop d’organismes qui ne savent pas en profiter.
C’est vraiment dommage…

Grave débat au sein de l’équipe 😉
Comment appeler ces messages bien pratiques : courriels, mails, mels, emails ou e-mails,… ?

  • Venez-nous départager et dites moi dans la zone commentaire ci-dessous…quel terme vous préférez !
  • Profitez-en pour partager votre  façon d’utiliser FileMaker et les mails…

Michel Lansard

 

Merci de laisser un commentaire (déjà 17 commentaires )

Désolé, les commentaires des articles réservés sont eux-mêmes réservés


  1. Joseph
    7 ans ago

    Bonjour
    Comment intégrer une messagerie sécurisée (zimbra, easycrypt, apicrypt, mssante….) dans une application médicale développée sous FM ?
    Merci


  2. Ali
    7 ans ago

    Bonjour
    j’utilise beaucoup les courriels ou mails de filemaker mais à travers un logiciel de mails.
    C’est la méthode enseignée par editomac.
    J’aimerai bien connaitre comment utiliser filemaker comme logiciel de mails.
    Peut être les fiches astuces que j’ai doivent parler de cette méthode. Je dois les relire.
    Merci


  3. Martine
    7 ans ago

    Pour moi, ce sera mail ! J’ai installé le plug in mailit. Mais j’ai quelques problèmes à le gérer ! J’aimerais que certains mails, suivant le compte d’où ils proviennent, viennent dans ma BD. Je gère une fondation et j’organise des formations. J’aimerais que les demandes de formations, mes réponses et les inscriptions soient inclues dans ma BD. Ce n’est pas toujours évident ! Alors, si jamais vous avez une formation spécifique pour Mailit je suis preneuse immédiatement 🙂


  4. David
    7 ans ago

    Et pour une fois, je laisse le mot américain mail ou email, le standard .

    Mon souci est pour les mails de masse,
    500 mails par jour pour une newletter ca passe?
    5000 mails par jour pour une entreprise pour envoyer une offre spéciale
    ou une promotion à sa clientèle ca passe?
    Sans avoir recours à Aweber
    Quelles sont limites de chaque fai français journalier (orange,free,sfr…)
    pour ne pas se faire bloquer son compte de messagerie?
    Enfin si quelqu’un connait les limites


  5. JLuc
    7 ans ago

    Sans hésiter courriel car c’est la traduction logique en français de e.mail.
    E.mail = electronic mail
    Courriel est la contraction de COURRIer ELectronique.
    Contrairement à l’ignoble Mél qui n’est qu’une adaptation phonétique…


  6. Paul Patenaude
    7 ans ago

    Je préfère « courriel », néologisme créé dans la mouvance des « logiciels », « partagiciels », et autres « didacticiels » à partir du modèle « matériel ». Une trouvaille tout à fait propre au génie de la langue française que j’adore!
    Email est un néologisme anglais, comme les autres « Eworking », « E-trading », pour désigner un courrier électronique (electronic mail).
    Au Québec, la question ne se pose même pas : à chaque concept son mot français. On intègre très peu les mots de langues étrangères lorsqu’un mot français existe : supermarché, stationnement, fin de semaine, etc., alors que le français adore au contraire les supermarkets (super, mini-super), parking et autre weekend, qui font plus glamour et branché!
    La montée de la technologie dans nos vies a propulsé dans le langage courant tout un tas de mots venus de l’anglais. Ça serait pourtant très chouette de résister à l’assimilation avec un peu de courage!


  7. Pierre
    7 ans ago

    Courriel, évidemment.
    Je ne vois pas l’intérêt d’emprunter les expressions ou mots anglais pour toute innovation qui nous vient d’outre-Manche ou, de ce côté-ci de l’Atlantique, d’outre-frontières. C’est une question de fidélité à l’esprit de la langue, presque une question de politesse.


  8. Jean-Luc
    7 ans ago

    Je me joins à tous ceux qui préfèrent des termes français plutôt que des emprunts ou des anglicismes.
    Alors, ici c’est « courriel ».
    Bonne journée.


  9. Richard
    7 ans ago

    Moi je préfère le terme  » courriel  » en bon québécois, mais je ne m’en formalise pas.

    J’utilise la fonction (depuis la version 11) – Enregister/Envoyer en PDF qui crée un courriel avec le fichier .pdf joint pour envoyer facture ou autres documents par courriel.

    Mais j’ai pu voir des façons plus pratique et plus rapide dans les modèles de la version 13.

    Je ne sais pas comment les adapter encore, j’attends patiemment les fiches «astuces» sur le sujet.


    • Bertrand
      7 ans ago

      @Richard, j’ai essayé la fonction envoyer en PDF pour l’envoi de mes factures à partir d’une gestion commerciale faite à la maison avec mes petites mains mais j’ai été assez déçu.
      Entre la solution « Imprimer en PDF » du dialogue d’impression et « Envoyer en PDF » de FileMaker, il n’y a pas photo comme on dit couramment.
      Dans le deuxième cas, mon logo sur fond transparent se retrouve sur un fond d’un marron très prononcé et très laid.
      Dommage que cela ne fonctionne pas mieux.

      Bertrand

      P.S : Je prêche aussi pour du français dans le texte et si possible sans faute.


  10. Mario
    7 ans ago

    Y’a pas débat, c’est «courriel».

    Dans 99% de cas référez-vous à http://gdt.oqlf.gouv.qc.ca.

    En France, vous êtes beaucoup trop anglosnobinards pour pondre de nouveaux termes qui ont du sens. En passant, il y a «pourriel» et «hameçonnage», et … et puis zut, allez voir!


  11. Jean-Yves
    7 ans ago

    C’est courriel, tout le monde comprends et cela « sonne » français…


  12. Jacques
    7 ans ago

    Bonjour
    Comme beaucoup, je préfère « courriel ».
    Comme Ali, comment fait-on pour utiliser FileMaker comme logiciel de mail ?
    Comme David, comment fait-on pour envoyer de milliers de courriels sans blocage ?
    Quand j’envoie un courriel avec pièce jointe, cette pièce apparait déployée sur certains ordinateurs et pas sur d’autres (où il faut l’ouvrir). Pourquoi ?

    Beaucoup de questions sans réponses, vivement un cours !
    Merci


  13. Michel Lansard
    7 ans ago

    Nous ne sommes pas un institut de sondage ;-).
     
    Mais si je m’en tiens aux réponses données ici, le mot « courriel » l’emporte largement (et pas seulement chez les québécois), même si certains utilisent « mail ».
     
    Michel Lansard


  14. Gerald
    7 ans ago

    Bonjour Michel,

    On me laide sur mon appétit. J’utilise beaucoup le courriel avec FileMaker et davantage dans l’avenir considérant que les timbres poste au Canada ont augmentés plus que considérablement depuis le 1 avril dernier.

    Pourquoi je reste sur mon appétit, j’ai,voidrais parfaire mes connaissances sur le sujet. Editomac a-t-il réalisé un document sur ce sujet et, si oui, quel est son titre pour que je me le procure.

    Si non, avez-vous un titre de document, en français, intéressant à consulter.

    Merci


  15. Michel Lansard
    7 ans ago

    @Gerald
    Concernant les courriels et fileMaker, nous sommes en train de finaliser en cours complet, car si on prend en compte tout ce qui doit l »être, il y a beaucoup à dire.

    En attendant, si c’est urgent il y a un pack de fiches Astuces :
    http://www.librairie-filemaker.com/boutique/packs/81-creer-et-envoyer-un-pdf-par-email.html

    Michel lansard


  16. Bernard
    7 ans ago

    Courriel bien sûr ;
    courrier-électronique
    demandez ce qu’en pensent les Canadiens