Tempête de cerveaux

Quels thèmes seront abordés dans cet espace ?

Voilà une question importante !
En voici quelques aspects, tels que je l’imagine. C’est avec vous que je veux concrétiser…

La technique oui, mais pas QUE la technique…

Bien sûr, nous sommes là pour échanger autour de FileMaker.
Mais notre but n’est pas de nous enfermer dans la technique pure.

S’il s’agit seulement de savoir comment créer un lien Snapshot par exemple, il suffit d’aller dans l’aide de notre logiciel préféré.
On peut aussi trouver des informations sur un forum, ou poser la question à son formateur pendant un stage, ou échanger là-dessus au cours d’une séance de coaching,…

Mais l’aide en ligne ne sert à rien si on n’a pas idée que les liens Snapshot existent, ou qu’on n’imagine pas à quoi cela peut nous servir…

Et c’est vrai pour tous les sujets !

En fait, il s’agit évidemment de savoir créer un tel lien. C’est le but par exemple d’une fiche Astuce (ici la fiche N°48), ou d’une vidéo, ou d’un article,… suivant les sujets.
Mais il faut aller plus loin : réfléchir, découvrir,… à quoi cela peut servir.
Mettre le menu, la fonction, la commande de script,… en relation avec la vie, et en tirer les usages intéressants.

C’est un aspect où le partage entre membres peut être intéressant et enrichissant pour tous…

Autre point : la variété des approches et des thèmes.

Là aussi, j’espère que nous ne nous enfermerons pas dans la pure technique filemakerienne.

Une base FileMaker n’est qu’un outil, pas une fin. Il faut concevoir l’outil le plus juste possible, le plus fonctionnel possible,… mais il faut en appréhender aussi l’interface, la psychologie de ses utilisateurs, l’aspect juridique de son usage, les points de sécurité, le partage des données, les usages possibles des bases de données, la gestion de votre parc FileMaker en tant qu’investissement,… et j’en passe.

Vous trouverez donc des sujets plus variés que dans les forum classiques, quelque soit votre rôle : développeur, formateur, analyste, utilisateur, gestionnaire, manager,…

Contributions variées

Ces sujets, je l’espère, ne seront pas traités seulement par nous.
Le menu « Contribuer » n’est pas là seulement pour faire joli.
À vous de voir sur quels thèmes vous pouvez proposer un billet, une vidéo, une fiche, un complément dans un commentaire,…

En attendant, pour « amorcer la pompe », je vous proposerai ces prochaines jours, de façon espacée, un article sur chaque thème.

À vous la parole

Une bonne façon de choisir des thèmes, c’est que vous preniez quelques minutes pour nous dire ceux qui vous seraient les plus utiles.

Voici 2 questions, auxquelles je vous invite à répondre en commentaire de cet article.

1) Quels sont les 3 blocages, difficultés, problèmes,… que vous affrontez actuellement ? En quoi sont-ils pénalisant pour vous ou les utilisateurs de vos bases ?

2) Si j’avais une baguette magique pour les résoudre, comment imaginez-vous cette baguette ?

Voilà.

Cela nous aidera à choisir les sujets et trouver les bonnes approches pour que cela vous soit vraiment utile.

Ne répondez pas par mail, même si c’est sympa.
Venez vraiment ici, pour partager.
C’est en quelque sorte une tempête de cerveaux (brainstorming) 😉

Michel Lansard

LeMoment

Merci de laisser un commentaire (déjà 6 commentaires )

Désolé, les commentaires des articles réservés sont eux-mêmes réservés


  1. Serge
    9 ans ago

    Bonjour,
    La question sur laquelle je travaille en ce moment : l’extraction de prénoms et de noms sur des listes importantes comportant des raisons sociales et des adresse e-mails. Les cas de figure sont tellement nombreux que leur modélisation trouve vite ses limites.
    En fait, pour remplacer l’œil humain, apparemment seul capable de déterminer en premier lieu de quel cas relève chaque ensemble de données, je n’ai pas trouvé de solution rapide.
    Si quelqu’un s’est déjà confronté à ce type de travail fastidieux (et fatigant pour les yeux…), je suis prêt à discuter des meilleurs procédés !
    Bien à toutes et à tous,
    Serge


    • Michel
      9 ans ago

      Bonjour Serge,

      Aucune réponse ne peut simplifier une telle problématique. Cela dépend beaucoup du type de fichier. Pas uniquement la taille, mais aussi le sujet. J’imagine que si j’ai un fichier des artisans, j’aurai beaucoup de raisons sociales comportant un prénom, comme le coiffeur au bout de ma rue : « Chez Simone » 😉

      Et sans aller chercher cela, il y a je ne sais de sociétés nommées « Martin SA », « Tremblay & Fils », etc.

      Les flux migratoires, les changements culturels, compliquent encore la chose avec de nombreux prénoms qui étaient inconnus auparavant. En fait une liste de référence est de plus en plus lourd.

      Bref, sauf à travailler sur un fichier bien précis, on ne peut que compatir à la difficulté 😉

      Michel Lansard


  2. Serge
    9 ans ago

    Bonjour,
    Coment pourrait-on transformer FileMaker en auto-répondeur ?
    Je suppose que Michel, qui jongle avec les deux leaders du marché, a dû avancer sur cette question, mais sans trouver une réponse satisfaisante.
    Et pourtant, toutes les fonctions d’un auto-répondeur ne sont pas utiles à chacun. Quels sont les cas où FileMaker pourrait suffire ? Faut-il passer par des plug’ins et lesquels ? Jusqu’où pousser le bouchon ?
    Bien à toutes et à tous,
    Serge


    • Michel
      9 ans ago

      Bonjour Serge,

      Transformer FileMaker en auto-répondeur ? L’idée est intéressante. Mais il faut effectivement préciser ce que l’on entend par auto-répondeur.

      Un tel outil ne se contente pas d’envoyer des mails (ce que fait très bien FileMaker). En fait , comme le nom l’indique, il répond. Ce qui suppose qu’il reçoive des mails. Ce que ne fait pas FileMaker.
      Certes un PlugIn comme MailIt reçoit des mails. Je l’utilise d’ailleurs.
      Mais le problème est alors de savoir à quel enregistrement on peut relier un mail reçu. L’adresse mail est certes un bon critère. Mais l’expérience des 4 dernières années, sur l’abonnement des fiches Astuces par exemple, m’a bien montré que beaucoup de gens changent d’adresses mails fréquemment. Ou alors ils en ont plusieurs et s’y mélangent. Ainsi je pense à quelqu’un (il se reconnaitra) qui nous a reproché de lui envoyer 5 fois nos mails. En fait il s’était inscrit avec 5 adresses différentes, au hasard de ce qui l’intéressait.
      On peut cependant imaginer des choses sur le plan technique.

      Un autre aspect est à considérer. La loi oblige à ce que l’internaute qui reçoit votre Newsletter par exemple, puisse se désabonner par lui-même. Pire ! ll doit pouvoir changer son adresse mail lui-même ! C’est ce que vous avez en bas de tout mail envoyé par Astucieux-FileMaker 😉 Il y a donc un accès à sa propre fiche à prévoir…

      Restent d’autres points, très méconnus, sur la délivrabilité des mails envoyés. Je ne peux pas expliquer cela ici (il faut prévoir une journée) mais je compte bien le traiter dans le futur cours sur l’emailing. Disons qu’il y a certaines conditions pour que les FAI (Fournisseurs d’Accès Internet, comme Orange, Videotron, Bluewin,…) délivrent les mails que vous envoyer. Et ce que cela soit envoyé par FileMaker, comme par Mail, Outlook,, thunderbird,…

      Pour ces raisons, je continue à utiliser des auto-répondeurs.

      Mais effectivement, en précisant ce que l’on veut faire, on peut utiliser davantage FileMaker, ou des liaisons entre Filemaker et les bases de données de l’auto-répondeur choisi (généralement MySQL). 😉

      Michel Lansard


  3. Stephane
    9 ans ago

    Bonjour Michel,
    Bonjour tout le monde,
    Je suis tout jeune dans le développement de BD, je travail pour mon compte et je développe une BD pour mon entreprise.
    Le plus difficile pour moi c’est d’appréhender les scripts, je ne sais pas si il existe une liste des pas de script avec explications et méthode, c’est un point sur lequel je souhaiterais travailler.
    Stéphane


    • Michel
      9 ans ago

      Bonjour Stéphane,

      Les scripts, c’est comme les calculs : il faut forger pour devenir forgeron…

      On commence par des faciles et on complique petit à petit. D’ailleurs ne pas oublier qu’un script peut en lancer un autre. Il est parfois plus simple de bâtir une série de petits scripts que de faire un script complexe. C’est peut-être moins esthétique, mais pour apprendre c’est une bonne méthode.

      Dès que l’on est amené à faire des scripts, on gagne beaucoup à prendre une version FileMaker Advanced pour l’outil de débuggage pas à pas et le visualiseur de données. C’est une bonne façon de comprendre pourquoi cela ne marche pas comme on le veut…

      Et n’oubliez pas de glisser des lignes de commentaires partout.
      C’est fou comme on oublie le pourquoi d’une commande quand on relit son script quelque mois plus tard. Commentez, commentez,… vous vous remercierez !

      Pour répondre plus directement à la question, n’oublions pas l’aide en ligne. Elle est comprise dans le prix, et disponible au bout de la souris…
      Il suffit de prendre le menu « Aide » et de chercher « Script ». On trouve toute la liste…
      Il est souvent plus pratique de l’avoir indépendamment de FileMaker, dans une autre fenêtre. C’est par ici :
      http://www.filemaker.com/12help/fr/html/help_script_cat.34.1.html#337340

      Nous n’avons pas de cahier pratique sur les scripts.
      En fait les scripts se glissent partout. En recherchant dans la librairie il y a 45 tutos comportant des scripts, soit près de la moitié, c’est tout dire.

      On peut considérer utilement le pack de fiches Astuces sur les scripts d’impression, pour leur aspect scripting, indépendamment des impressions.
      D’autres traitent des boucles, des variables, des boîtes de dialaogue,…

      Si vous lisez l’anglais il y a aussi « FileMaker Pro Design & Scripting for Dummies » accessible depuis notre boutique Amazon.
      http://astucieux-filemaker.com/boutiques/boutique-amazon/
      À noter : « for Dummies » = « Pour les nuls » 😉

      Ceci dit je compte bien avoir régulièrement des articles concernant les scripts…

      Michel Lansard

      PS : une commande de script vous donne du mal ? Et si on l’étudiait ensemble ?