Solutions de démarrage et conception d’apps complexes (1) dans FileMaker

Apprendre en s’inspirant ou en poursuivant une œuvre…

Durant ma scolarité, j’avais une prof d’art plastique très pédagogue.

J’appréciais ce moment de création et de re-création dans la semaine, même si pour ma part, je ne suis pas devenue une grande artiste 😉

Mais ce n’est pas de cela dont je veux vous parler.

Je veux juste évoquer avec vous l’un des « exercices » qu’elle nous avait proposé un jour et dont le principe m’inspire encore aujourd’hui.

Elle avait récupéré sous forme de carrés des extraits de photos d’œuvres picturales d’artistes contemporains. Il s’agissait d’art abstrait. L’idée était la suivante : nous devions coller ce carré sur notre feuille blanche et poursuivre l’oeuvre en respectant le style de ce carré qui était alors un point de départ d’imitation et de création…

Cet exercice symbolise bien ce que vit tout artiste, mais également chacun d’entre nous dans tous les domaines de la vie… y compris de FileMaker 😉

Bénéficier d’un bon maître pour apprendre

On ne part jamais de rien.

Et lorsqu’on débute dans une discipline, on est obligé de prendre appui sur plus expérimenté que soi. C’est généralement le temps de l’imitation et de la répétition !

Et lorsqu’on commence à pouvoir voler de ses propres ailes et à devenir plus créatif, l’appui se fait alors sur une certaine expérience acquise et intériorisée : on n’a plus besoin de faire appel à un maître externe, on devient pour soi-même (et peut-être pour d’autres) son propre maître !

Mais dans ce processus, il y a un moment délicat à vivre : celui où l’on commence à être capable de marcher sans béquilles 😉 Il faut alors dépasser ses peurs et se faire suffisamment confiance pour aller de l’avant et oser sortir des sentiers bien balisés pour, tout en s’appuyant sur ceux-ci, explorer de nouveaux possibles !

Des « modèles » à suivre aussi pour FileMaker ?

Avec FileMaker, nous n’échappons pas à cette règle…

Et visiblement, l’éditeur lui-même en est conscient… même si bien sûr, il n’est pas le seul à pratiquer ainsi…

En effet, avec FileMaker Pro et Pro Advanced, vous pouvez commencer votre fichier en le créant de A jusqu’à Z. Vous vous trouvez alors face à une page blanche et vous devez tout créer, tables, rubriques, modèles, liens, scripts, etc. Cela s’adresse en principe aux plus expérimentés.

Mais vous pouvez également utiliser une « solution de démarrage », c’est-à-dire un petit fichier, qui ne possède aucune donnée mais dont l’essentiel existe déjà : table(s), modèles, rubriques, liens et scripts si nécessaires…

Je vous propose, au cours de quelques articles, de nous pencher sur ces solutions de démarrage. Pas pour les décortiquer : nous avions déjà engagé une série d’articles sur l’une ou l’autre d’entre elles dans une ancienne version et l’une de nos futures formations en ligne en utilise une récente. Mais pour prendre un peu de recul et mieux cerner dans quels cas les utiliser et comment. Nous verrons alors que les choses ne sont pas si évidentes que cela et que l’on peut se trouver confronter à des questions inédites !

Une « nouveauté » de FileMaker 17 qui n’en est pas complètement une…

L’objectif de cette série d’articles est également de prendre acte de l’importance que prennent ces solutions de démarrage avec la version 17. Elles en ont toujours eu, mais peut-être encore davantage dans la manière dont elles sont désormais présentées, en regard et en concurrence avec la possibilité de créer une solution vierge.

Creer

On voit en effet sur l’écran ci-dessous que FileMaker ne distingue plus dans ses menus la création d’un nouveau fichier de la création d’un nouveau fichier à partir d’une solution de démarrage, puisque le tout est regroupé dans la fenêtre FileMaker Pro Advanced, activée à l’aide du menu Fichier > Créer.

Dans cette fenêtre aux boutons colorés, on découvre trois manières de créer un nouveau fichier :

  • On le crée de toute pièce (fichier Vide)
  • On convertit un fichier .fp7 ou d’une autre extension en fichier FileMaker .fmp12
  • On utilise une solution de démarrage, et c’est ce qui nous intéresse ici.

Notez que les solutions de démarrages sont elles-mêmes réparties en deux groupes :

  • Il y a le groupe des « exemples ». Il s’agit en fait des solutions de démarrages proposées dans les versions antérieures, depuis FileMaker 12.
  • Il y a le groupe « Démarrage » avec 6 solutions (il n’y en avait que 4 dans FileMaker 16) qui ont été réécrites récemment…

Même si elles font partie de notre héritage, on peut presque considérer les solutions de démarrage comme appartenant aux nouveautés de FileMaker 17. Alors, autant profiter de cette opportunité pour faire le point à leur sujet 😉

Marie-Charlotte Potton

 

Article suivant

 

Tags: ,

Merci de laisser un commentaire (Pas de commentaire )

Il n'y a pas de commentaire pour l'instant, soyez le premier ;-)

Obsolescence FileMaker 14 !

FMP14_ADV

La version 14 de la plateforme FileMaker ne sera plus supportée par l'éditeur à partir du 21 septembre 2018.

Si vous souhaitez bénéficier encore d'une mise à jour, contactez-nous dès aujourd'hui, car dans peu de jours, il sera trop tard !

Une nouvelle session de fiches Astuces FileMaker

Le blog, les fiches Astuces FileMaker et l'espace réservé d'échanges entre les abonnés vous permettent, pour seulement 97 € par an (soit 8 € par mois) de bénéficier d'une formation continue FileMaker de qualité à votre rythme et à moindre coût !

Vous en doutez encore ?

Lisez ce qu'en disent les abonnés eux-mêmes !

Alors, il n'y a pas à hésiter : abonnez-vous dès aujourd'hui !

astucieux

Espace membre





Sortie FileMaker 17

Le mardi 15 mai 2018 à 15 h, la nouvelle plateforme FileMaker 17 est sortie.
FMPA

Quelles nouveautés ?

Pour le savoir, Magalie Jeune vous a proposé une conférence en ligne le 18 mai dernier.

Pour la regarder en replay, c'est par ici :

https://editomac.learnybox.com/filemaker-17/