Témoignages…

Le témoignage de Jean-Luc méritait à lui tout seul une page complète…

Jean-Luc – Québec

Bien que je sois un utilisateur de FileMaker depuis la version 2 sur Macintosh (dont je possède encore les disquettes d’installation), je dois dire que la rencontre que j’ai faite en 2010 a tout changé dans ma manière de l’utiliser.
En effet, c’est grâce à un entrefilet dans iCreate que j’ai découvert Éditomac.
J’ai demandé à recevoir l’eBook : Les bonnes résolutions 2010. C’est alors que j’ai connu Michel Lansard.

En fait, je n’avais créé qu’une seule solution que je maintenais à jour d’une version à l’autre de FM : un livre de cuisine pour mon épouse. Ce projet a débuté avec une pré-version construite avec HyperCard (Apple) dans les années 90. Puis, nous avons vu FileMaker 2 en action et cela nous a convaincu de recommencer notre travail. Heureusement, la solution ne comportait que quelques dizaines de fiches que nous avons pu exporter et importer dans la solution FileMaker.
Aujourd’hui, ce livre de cuisine tourne sous FileMaker 14 et FileMaker 14 Go dans tous les appareils des membres de ma famille et comporte plus de 400 recettes avec photos.

La découverte d’Éditomac a tout bouleversé. J’ai commencé vraiment à travailler sur plusieurs projets de solutions que j’ai menées à terme grâce à vous. Je conserve jalousement toutes les fiches Astuces et les articles depuis ce temps.

J’y ai découvert de nombreux trucs qui m’ont permis de rendre mes solutions plus fluides et plus performantes. J’y ai même, grâce à votre aide, ajouté une manière élégante de gérer ce que nous appelons au Canada les Taxes de ventes. En effet selon les provinces, cette gestion est différente car les taux de taxes varient d’une province à l’autre et entre les provinces et le gouvernement fédéral. J’ai appris comment créer une table qui sert à gérer les provinces et les taux de taxes qui sont sporadiquement modifiés par nos gouvernements. Aujourd’hui, dès que je saisis le nom d’une entreprise, la solution recherche son adresse, incluant sa province, ainsi que le code postal, et ajoute automatiquement le ou les taux de taxe de vente appropriés dans les rubriques correspondantes. Cette gestion était un cauchemar pour moi. C’est maintenant un plaisir.

Les fiches Astuces m’ont montré comment nommer mes occurrences de table et mes rubriques de manière standard, de commenter mes scripts et de les construire de manière logique et bien structurée. Si vous pouviez voir la différence qu’il y a entre les Graphes de liens de mes premières solutions et celles d’aujourd’hui, vous pourriez constater les progrès.

Je suis loin d’être aussi efficace que vous l’êtes car FileMaker n’est qu’un passe-temps pour moi alors qu’il est votre gagne-pain. Mais je me débrouille assez bien. Sans les fiches Astuces et les articles réservés je n’y serais jamais parvenu. Bien sûr, comme tout le monde, je me suis branché dans Internet sur les nombreux forums à propos de FileMaker et le fait que vous publiez en français a été un très grand avantage pour moi. Bien qu’ayant été traducteur agréé depuis 1975, je suis à même de lire et de comprendre parfaitement l’anglais, il n’y a rien comme sa propre langue maternelle.

Nous contacterVous aussi, donnez votre avis grâce au formulaire de contact

Aller à la page 1 / Aller à la page 3 / Aller à la page 4 / Aller à la page 5 / Aller à la page 6